< !--Google Search Console-- > < !--Troc Link-- >

Les fruits de mer sont-ils bons pour notre santé ?

plateau de fruits de mer

Les bienfaits des fruits de mer sur notre santé

Propriétés nutritives des fruits de mer

Les fruits de mer sont reconnus pour leur richesse en nutriments essentiels. Les bienfaits des fruits de mer sont nombreux :

  • Source exceptionnelle d’oméga-3, ils contribuent à la santé du cœur et du cerveau.
  • La vitamine D, présente en abondance, est cruciale pour la santé des os et du système immunitaire, une bonne alternative au manque de soleil en hiver.
  • Les fruits de mer fournissent également une bonne dose de vitamines B, indispensables au métabolisme énergétique et à la fabrication de l’ADN.
  • En outre, ils sont une excellente source de minéraux comme le fer, essentiel pour le transport de l’oxygène dans le sang, le zinc, qui soutient le système immunitaire, et le cuivre, vital pour la formation des globules rouges et le maintien des nerfs sains.

Les fruits de mer et la santé du foie

Les nutriments présents dans les fruits de mer, notamment les oméga-3, jouent un rôle bénéfique dans la prévention des maladies du foie, telles que la stéatose hépatique non alcoolique. En régulant les niveaux de graisse et en réduisant l’inflammation, ils aident à maintenir le foie en bonne santé.

Impact des fruits de mer sur le cholestérol

Contrairement aux idées reçues, les fruits de mer peuvent avoir un effet positif sur le cholestérol. Les acides gras oméga-3 contribuent à élever le bon cholestérol (HDL) et peuvent réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Il est toutefois conseillé de choisir des fruits de mer faibles en cholestérol pour maximiser ces bienfaits, comme les moules et les huitres.

manger des fruits de mer

Comment consommer les fruits de mer

Recommandations sur la fréquence de consommation

Pour bénéficier des bienfaits des fruits de mer, les experts recommandent d’en consommer 2 à 3 fois par semaine en intégrant également du poisson. Cette fréquence permet d’optimiser l’apport en oméga-3, en vitamines et en minéraux, tout en limitant les risques liés à la contamination par des polluants. En outre, en consommer régulièrement est bon pour la santé tant, c’est une source de protéine faible en gras.

Le meilleur moment pour manger des fruits de mer

Respecter la saisonnalité des fruits de mer est important car cela a une conséquence sur la qualité et le goût, privilégiez donc les périodes de pêche locale. En ce sens, vous participez aussi à la préservation des espèces, parce qu’ils ne sont pas capturés lors des périodes de repos ou de reproduction. En été, consommez plutôt des tourteaux, des homards, des gambas. En Hiver, c’est la pleine saison des coquilles saint jacques, des praires, des moules et des huitres.

Quantité recommandée de fruits de mer par personne

150 à 200 grammes de fruits de mer par portion et par adulte, est la quantité idéale pour profiter de tous les bienfaits des fruits de mer. Cette mesure assure un apport suffisant en nutriments essentiels sans excès.

Précautions et effets secondaires

Effets secondaires potentiels des fruits de mer

Bien que nutritifs, les fruits de mer n’ont pas que des avantages. Ils peuvent provoquer des allergies chez certaines personnes. La contamination par des métaux lourds tels que le mercure et autres polluants est également une préoccupation. Il est crucial de varier les types de fruits de mer consommés pour minimiser ces risques.

Si vous consommez des fruits de mer issus d’une pêche à pied récréative, ne pas les consommer après des épisodes de fortes pluies. Faites aussi attention à certain période, propice à la propagation d’algues toxiques.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des mairies ou des postes de secours en bord de plage.

Les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes devraient aussi prendre des précautions, en évitant les espèces susceptibles d’être hautement contaminées par du mercure et en se limitant au maximum à 1 repas de fruits de mer par semaine.

Attention à l’hypertension

Les fruits de mer contenant des niveaux élevés d’iode doivent être consommés avec modération, surtout par les personnes souffrant d’hypertension. C’est le cas notamment avec les bigorneaux, les huitres ou les crevettes. Évitez donc de consommer les fruits de mer, deux fois dans la même journée.

Manger des fruits de mer pour les femmes enceintes

On entend souvent dire qu’il faut éviter de manger des fruits de mer. Cette affirmation est en réalité trop approximative. Les fruits de mer sont riches en nutriment et notamment en Iode, ce qui contribue au bon développement du cerveau du bébé. Les fruits de mer ne sont donc pas mauvais pour la santé de la maman et du bébé. Par contre, il ne faut pas les consommer n’importe comment à cause du risque de la listériose. Pour l’adulte, cela se manifester par de la fièvre. Mais la maladie peut vite contaminer le placenta et l’utérus et engendrer des fausses couches ou des morts intra-utérine.

Il est aussi important de comprendre qu’il n’y a pas plus de risques de manger tel ou tel type de fruits de mer. L’important c’est de bien cuire, à coeur. La température tue la plupart de ces bactéties. Voici une liste de conseil que je vous recommande de suivre :

  • bien cuire à coeur les fruits de mers
  • ne pas manger des tartares ou des carpaccios
  • Soyez certain de consommer les produits les plus frais possible
  • Bien respecter les congélations et ne pas casser la chaîne de froid
  • Ne consommez des fruits de mer qu’1 fois par semaine maximum pour diminuer le risque lié aux métaux lourds

pêche à pied

Vigilance sur la fraicheur et la conservation des fruits de mer

La fraîcheur est primordiale lors de l’achat de fruits de mer. Des coquillages ou des crustacés pas frais vous exposera à des risques de maux de ventre, parfois aigus. Vérifiez les signes de fraîcheur tels que l’odeur de mer ou la vivacité pour les crustacés. Les coquillages doivent être fermés et intact. Une bonne conservation, au réfrigérateur ou au congélateur, est essentielle pour maintenir la qualité et la sécurité alimentaire.

Je vous conseille de conserver vos fruits de mer dans le frigo à une température de 3 degrés. Les huîtres doivent être conservées dans le bac à légume, une zone du frigo moins froide. Surtout, ne pas conserver vos aliments dans des sacs plastiques, retirez-les, mettez les dans un bol ou une assiette creuse et recouvrez le tout avec un torchon mouillé.

Mettre les crustacés et les coquillages dans de l’eau douce pour les conserver est une très mauvaise idée, vous ne ferez qu’accélérer leur mort. Ne le faites pas du tout avec les crustacés. Pour les coquillages, faites le 2 heures avant la cuisson afin de les dégorger de tout le sable restant. Idéalement, mettez les dans de l’eau avec du gros sel.

J’espère que tout cela vous aura donné envie de consommer plus de fruits de mer afin de profiter de leur bienfait. Mais comme tout, l’abus n’est jamais bon. Varié les aliments est la meilleure chose à faire.