planter des plantes aromatiques pour des plantes méditerranéennes

Planter des herbes aromatiques chez soi

J’ai toujours rêvé de planter des herbes aromatiques et avouons-le, c’est tellement plaisant d’aller dans le jardin et récolter les herbes dont on a besoin ! Voici donc quelques conseils pour vous permettre de planter des herbes aromatiques avec succès.

Emplacementtypes de plantesExigences
🌞 EnsoleilléLaurier, Romarin, le thym, la sauge, sarriette, origanSol léger et bien drainé avec peu d’apport d’eau
🌞 Ensoleillé et 🌤️ Mi-OmbreBasilic, ciboulette, Coriandre, MentheSol riche avec un apport d’eau régulier
🌤️ Mi-OmbrePersils, estragon, cerfeuil, coriandre, MentheSol riche en matière organique avec un apport très régulier d’eau

Choisir les bonnes herbes aromatiques à planter pour la cuisine

Choix des aromatiques à planter

La première étape consiste à sélectionner les herbes aromatiques adaptées à vos besoins et à votre environnement. Certaines herbes poussent mieux en plein soleil, tandis que d’autres préfèrent la mi-ombre ou s’adapte aux deux expositions. Parmi les herbes faciles à cultiver, on retrouve :

  • Basilic : idéal pour ajouter aux salades et sauces tomates.
  • Persil : parfait pour assaisonner poissons et viandes
  • Coriandre : délicieuse dans les plats indiens et mexicains
  • Menthe : savoureuse pour les mojitos et les infusions
  • Ciboulette : excellente dans les omelettes et avec du fromage blanc

N’hésitez pas à choisir d’autres herbes selon vos préférences gustatives et votre mode de vie. Il est important de prendre en compte leur entretien et la manière dont elles sont utilisées en cuisine.

Planter une jardinière de plante aromatique

Tout le monde n’a pas un jardin. Une des solutions pour avoir différentes variétés d’herbes serait d’associer plusieurs variétés dans un même pot ou dans une grande jardinière. Mais on ne peut pas le faire n’importe comment car chaque plante a des besoins spécifiques. On n’associera pas par exemple du thym avec du persil car ces 2 plantes n’ont pas les mêmes besoins hydriques, ni les même besoin au niveau de la richesse du sol : le thym a besoin d’une terre pas très riche, mais bien drainé et peu irrigué, alors que le persil doit avoir une terre riche et très irrigué. Les associations possibles peuvent être :

  • jardinière pour plantes méditerranéennes : thym, romarin, origan
  • Jardinière d’herbes fraiches : persils, coriandres, cerfeuils
  • Jardinière de menthe : cette herbe aromatique doit être planté séparément, car la menthe est une plante invasive quand elle se plaît dans son environnement.

Association des herbes aromatiques dans votre potager

Non seulement planter des herbes aromatiques, c’est chouette pour avoir toujours des herbes toujours fraîches pour la cuisine mais en plus, en les associant correctement avec certaines plantes, elles pourraient être un allié précieux à votre potager. Voici comment ils peuvent interagir dans un potager :

Le phénomène d’allélopathie, c’est-à-dire que leur présence permet de stimuler la croissance ou le développement d’une plante, voir l’inverse. Pour cela, les plantes peuvent intervenir soit au niveau racinaire, soit au niveau des feuilles mortes, qui en se décomposant, libère des substances positives ou négatives sur les plantes voisines.

Certaines plantes sont utilisés pour attirer les auxilliaires de culture. On pense souvent aux plantes mellifères, pour attirer les abeilles et ainsi permet de féconder les fleurs des cucurbitacées par exemple. Mais ils peuvent aussi attirer d’autre auxilliaires prédateurs pour se nourir des indésirables tels que les pucerons.

Enfin, certaines plantes sont utiles (c’est moins le cas des aromatiques) pour servir d’engrais vert lorsque ces derniers meurent et servent de paillage, pour nourrir le sol.

Le tableau ci-dessous vous donne quelques bonnes associations à mettre en place dans votre potager

Herbes AromatiquesAssociationEffets
BasilicLes cucurbitacées (cougettes, courges, concombre), tomates, choux, aspergesRepoussent les pucerons et les aleurodes
Protège des maladies fongiques (oidium et mildiou)
Ciboulettecarottes, celeris, cucurbitacée, tomates,Protège des pucerons et de la mouche de la carotte
Vertus anti-fongique (la rouille)
Cerfeuilsalades, radis, choux fleurrepousse limace, fourmis, escargot et puceron
Coriandrecarottes, pois, choux, betteraves, cucurbitacéeAttire de nombreux auxiliaires qui se nourrissent de nombreux indésirables
Eloigne la mouche de carotte, les doryphores et les pucerons
Lavandeagrumesattire les insectes pollinisateurs
repousse les fourmis et les pucerons
Menthechoux, brocolis, navets, pois, radis, tomatesAttire de nombreux auxiliaires (coccinelle, abeilles…)
Repousse les pucerons, piéride du chou, mouche de la carotte, fourmis
Origanharicots, concombres, piments, cucurbitacéeAttire abeilles et papillons
PersilArtichauts, asperges, tomatesRepousse les pucerons
Romarinchoux, tomates, haricotsRepousse la piéride des choux, mouche de la carotte, limace, fourmis
Thymbrocolis, radis, tomates, fèves, pois, betteraves carrotes, fraisiersRepousse pucerons, aleurodes, fourmis, limace, piéride du chou
Attire les abeilles et autres auxiliaires
Tableau des associations des herbes aromatiques au potager

Opter pour un bon emplacement

Qui dit plantes dit besoin de luminosité ! Les herbes aromatiques demandent généralement un bon ensoleillement pour bien pousser. Choisissez donc un emplacement bénéficiant de plusieurs heures de soleil par jour. Vous pouvez planter vos herbes dans votre jardin, sur votre balcon, ou même à l’intérieur, devant une fenêtre ensoleillée.

Pensez également au vent : certaines herbes fragiles comme le basilic peuvent être endommagées par des rafales trop fortes. Si nécessaire, protégez-les avec un brise-vent ou une haie d’arbustes plus robustes.

Jardiner, c’est aussi observer comment certaines plantes poussent. Faire sa propre expérience est très important. Parfois, certaines plantes peuvent pousser dans un environnement différent de ce qu’on pourrait lire dans des livres ou certains articles de blog. C’est le cas chez moi avec la menthe. Je n’ai jamais réussi à la faire pousser correctement au soleil. Par contre, à mi-ombre, dans un petit coin de mon carré potager, elle pousse très bien.

Pour planter des herbes aromatiques, il faut utiliser les bons contenants et substrats

Vous pouvez planter des herbes aromatiques directement dans la terre du jardin, mais elles se plaisent également très bien en pots. Veillez simplement à choisir des contenants suffisamment grands pour permettre un bon développement des racines. Optez pour des pots avec des trous de drainage pour éviter l’excès d’eau qui pourrait causer la pourriture des racines ou favoriser le développement de maladies.

Utilisez par exemple des grands pots en argiles pour le romarin ou le thym, qui détestent avoir les racines dans une terre constamment détrempées. Le pot en argile permettra d’évacuer plus rapidement le surplus d’eau et apportera aussi une meilleure oxygénation des racines grâce au micro pore du contenant. Une combinaison de sable, de terreau de semis et de terre de jardin pourrait être une bonne combinaison.

Quant au substrat, sélectionnez un terreau spécifique pour planter des herbes aromatiques, léger et bien drainé. Vous pouvez y ajouter quelques billes d’argile ou du gravier afin d’améliorer encore le drainage et assurer une humidité adaptée aux besoins de vos plantes. »Assurer un arrosage adéquat

L’arrosage est crucial pour le succès de votre culture d’herbes aromatiques. Un manque ou un excès d’eau peut causer des problèmes de croissance ou de maladies. Chaque plante a ses propres besoins en eau, il est donc important de bien vous renseigner et d’adapter votre arrosage en fonction. La coriandre qui a besoin d’un arrosage très régulier car elle monte facilement en graine lorsqu’il fait chaud.

Généralement, un arrosage régulier et modéré suffit pour maintenir le substrat légèrement humide, sans provoquer d’inondation. Le matin ou le soir sont les meilleures heures pour arroser vos plantes afin d’éviter l’évaporation rapide de l’eau en journée. Enfin, pensez au paillage, qui limitera encore plus l’évaporation de l’eau et donc, la fréquence d’arrosage.

Tailler et récolter les herbes aromatiques

La taille régulière de vos herbes aromatiques favorise leur développement et augmente la production de feuilles savoureuses. Vous pouvez commencer à récolter vos herbes dès que la plante semble assez robuste et possède plusieurs tiges feuillues. Coupez simplement les tiges avec un sécateur propre et prenez garde à ne pas trop dénuder la plante. Pensez également à retirer les fleurs éventuelles : lorsqu’une herbe aromatique fleurit, elle consacre une grande partie de son énergie à cette floraison au détriment du développement des feuilles, qui perdent alors en saveur et en qualités culinaires.

Lutter contre les parasites et maladies

Comme toutes les plantes, les herbes aromatiques peuvent être sujettes aux attaques de parasites ou aux maladies. Pour prévenir ces problèmes, veillez à choisir des plants sains, à respecter les besoins spécifiques de chaque espèce (lumière, arrosage, drainage, etc.), et à surveiller régulièrement l’apparition de symptômes tels que les feuilles jaunes ou déformées. En cas d’infestation, vous pouvez recourir à des traitements naturels comme les insecticides à base de savon noir, de pyrèthre ou de purins de plantes. Et surtout, n’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels, de membres de groupes dans les réseaux sociaux si vous rencontrez des difficultés. Vous découvrirez plein d’astuces.