< !--Google Search Console-- > < !--Troc Link-- >

Mon expérience : une semaine sans sucre pour perdre du poids

Dans cet article, je vais partager mon aventure d’une semaine entière sans consommer de sucre ajouté et les effets sur ma perte de poids. Pour cela, j’ai modifié certains aspects de mon alimentation pour éliminer complètement le sucre.

Pourquoi sommes-nous attirés par le sucre ?

Cela vient de nos origines préhistoriques

Cette préférence pour le sucre est ancrée dans la survie. Nos ancêtres préhistoriques, qui dépensaient beaucoup d’énergie pour chasser, pêcher, et cueillir leur nourriture, avaient un besoin crucial d’une grande quantité d’énergie. Les aliments sucrés, fournissant beaucoup d’énergie rapidement, étaient donc essentiels à leur survie et cette attirance a été transmise génétiquement.

Le sentiment de bonheur

La consommation de sucre stimule la libération de tryptophane dans le cerveau, précurseur de la sérotonine, souvent appelée l’hormone du bonheur. Cela provoque une sensation de bien-être à court terme, ce qui incite à une consommation accrue de sucre pour recréer ce sentiment.

Pourquoi supprimer le sucre ?

Tout d’abord, il est important de comprendre que le sucre ajouté est responsable de nombreux problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. De plus, il peut créer une dépendance en provoquant un cycle récompense-dopamine dans notre cerveau.

Les besoins humains en glucides devraient majoritairement être satisfaits par les glucides complexes, constituant deux tiers de notre apport total, tandis que le dernier tiers devrait provenir de glucides simples, principalement trouvés dans les légumes et les fruits. Cependant, il met également en garde contre les sucres ajoutés (sucre, miel, confiture, chocolat) que l’Organisation Mondiale de la Santé recommande de limiter à 25 grammes par jour, soit l’équivalent de cinq morceaux de sucre ou cinq cuillères à café.

Ainsi, réduire sa consommation de sucre permet non seulement d’améliorer sa santé, mais aussi d’aider à la perte de poids en évitant les pics d’insuline qui favorisent le stockage des graisses.

La préparation : remplacer le sucre par des alternatives saines

Avant de commencer cette semaine sans sucre, j’ai recherché quelles étaient les meilleures alternatives pour continuer à profiter des saveurs sucrées sans compromettre ma santé. Voici quelques substituts que j’ai utilisés durant cette semaine :

  • Les fruits : riches en fibres et en vitamines, ils apportent une touche sucrée naturelle à mes plats et collations.
  • Les produits laitiers : les yaourts et fromages blancs offrent une douceur intéressante sans être trop caloriques.
  • Les édulcorants naturels : tels que le sirop de Yacon, le stévia ou l’érythritol, ces derniers permettent d’ajuster la saveur sucrée de mes boissons sans augmenter l’apport en calories.

Les changements dans mon alimentation

Au cours de cette semaine, j’ai revu mon alimentation et remplacé certains aliments par des options plus saines, sans sucre. Voici quelques exemples concrets :

Le petit-déjeuner

J’ai remplacé les céréales industrielles, que ça soit du Chocapic ou des corn-flakes contenant du sucre ajouté ou grande quantité, par un délicieux porridge fait maison avec des flocons d’avoine, du lait, quelques amandes ou autres noix concassées et des fruits frais. Cela me permet de commencer ma journée avec une dose d’énergie et une sensation de satiété durable.

Les collations

C’est lors des moments de faim entre les repas que j’avais tendance à consommer beaucoup de sucre sous forme de biscuits, barres chocolatées ou sodas. J’ai donc remplacé ces habitudes par des alternatives saines comme des fruits, du yaourt nature non sucré, des noix et graines ou des tranches de pain complet avec un petit morceau de fromage.

Les plats principaux

Pour limiter l’apport en glucides et favoriser la perte de poids, j’ai remplacé les féculents tels que les pâtes et le riz blanc par des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots) ou des légumes riches en fibres comme le brocoli et les épinards.

Les boissons

J’ai abandonné les boissons sucrées telles que les sodas et jus de fruits industriels pour opter pour l’eau, le thé vert sans sucre, et occasionnellement un café avec un peu de lait ou d’édulcorant naturel si j’avais envie d’un petit goût sucré.

Les défis rencontrés pendant cette semaine sans sucre

Comme on peut s’en douter, le premier jour a été difficile. J’étais confrontée à des envies de sucré intenses, mais j’ai réussi à résister en me rappelant pourquoi j’avais décidé de commencer ce défi.

Au fil des jours, mon palais s’est habitué aux nouvelles saveurs et je ressentais moins le besoin de consommer du sucre. La satiété procurée par les alternatives saines décrites ci-dessus m’a également aidée à contrôler mes fringales.

Quels résultats après une semaine sans sucre ?

Après avoir passé une semaine entière sans sucre ajouté, voici les principaux changements que j’ai constatés :

  • Perte de poids : j’ai perdu 1,5 kg en une semaine, preuve que supprimer le sucre peut contribuer à une diminution de la masse grasse.
  • Amélioration de ma digestion : grâce aux fibres apportées par les légumes, fruits et légumineuses, j’ai constaté une nette amélioration de mon transit intestinal.
  • Diminution des envies sucrées : au bout d’une semaine sans sucre, mes envies sont nettement moins intenses, preuve que le cercle vicieux peut être rompu. Je n’avais pas non plus de fringales, beaucoup moins en tout cas.
  • Meilleure énergie : en remplaçant les sources de glucides raffinés par des options plus saines, j’ai remarqué une amélioration de ma concentration et de mon niveau d’énergie tout au long de la journée, notamment le matin pour tenir du petit-déjeuner au déjeuner.

Résultat de mon challenge une semaine sans sucre pour perdre du poids

Cette semaine sans sucre m’a donc permis non seulement de perdre du poids, mais aussi de prendre conscience que l’on peut se passer du sucre ajouté pour avoir une alimentation variée et savoureuse.

Je vous avoue que, de temps en temps, c’est très tentant de prendre une petite sucrerie. C’est difficile de résister. Cela n’impacte pas forcément mon humeur ou mon bien-être. Mais je sens de temps en temps, un manque.

Je vous encourage à tenter l’expérience vous-même afin de constater les bénéfices sur votre santé et les changements sur votre silhouette !